Dernière actualisation : 23 mai 2019.

Le palais Ducal

Palais Ducal en automne, Parme, Italie
Palais Ducal en automne
Palais Ducal, de nuit, Parme, Italie
Palais Ducal, de nuit

Le palais jardin ou Palazzo Ducale, construit par la famille Farnèse comme une résidence princière destinée à les représenter et à héberger leurs réceptions, trouva sa forme en s’appuyant sur le château antérieur qui remontait à la période des Sforza.

Le premier noyau des Farnèse remonte aux années 1561-1564 sur un projet de Vignola. Très vite, cependant, il apparut que le palais était trop modeste et, entre la fin des années 1500 et la première décade des années 1600, il fut agrandi par Simone Moschino et Girolamo Rainaldi, qui lui donnèrent son apparence actuelle, avec ses façades et ses corps latéraux.

Un siècle plus tard c’est Ferdinando Bibiena qui se chargea d’un changement, en fermant les galeries qui allaient du corps central vers les façades. Puis une modernisation complète fut conduite par E. A. Petitot en 1767 : il ajouta une mezzanine à la façade reliant les ailes latérales et éleva les parties avant d’un étage, mais la transformation majeure fut de supprimer les deux grandes volées d’escaliers extérieurs, avec la grotte centrale et la fontaine dessinée par Boscoli et datant de la fin du XVIe siècle.

Le palais est aujourd’hui le siège des Carabiniers italiens.

A l’intérieur, au premier étage, il existe encore des pièces décorées de fresques en différents endroits. L’accès se fait d’abord par le hall XVIIIe de Marie-Louise où la voûte en berceau abrite 204 oiseaux finement sculptés dans le Stuc par Benigno Bossi.

L’on passe ensuite dans le salon du baiser que Girolamo Mirola et Jacopo Zanguidi, connu comme Bertoja, ont peint entre 1570 et 1573. Puis l’on entre dans le salon d’Orphée, réalisé par les mêmes peintres dans les années 1568-1570. La troisième pièce est dédiée à « Erminia » et fut décorée de fresques par Tiarini (autour de 1628). Le salon de l’Amour, sur une idée d’Agostino Carracci, de 1602, fut achevé par Carlo Cignani à la fin du XVIIe siècle.

Le seul salon de l’aile droite à arborer encore ses fresques est consacré à la légende de la sorcière Circé, œuvre du peintre Battista Trotti, connu sous le nom de Malosso, peinte de 1604 à 1619.

Parc Ducal, Parme, Italie
Parc Ducal
Palais Ducal au printemps, Parme, Italie
Palais Ducal au printemps

Texte imprimé depuis le site www.visit-parma.com

Retour
   |   
Haut de page