Dernière actualisation : 16 janvier 2019.

Via della Salute

Via della Salute, Parme, Italie
Via della Salute
Via della Salute, Parme, Italie
Via della Salute

Par décret en date du 2 décembre 1856, la Duchesse Louise d’Artois donna le feu vert à la construction d’une voie à Parme le long de laquelle, des deux côtés, des maisons confortables et saines, destinées à la population, devaient être construites.

Pour la première fois, l’État décidait de transformer les espaces au sud de la zone inhabitée du quartier Oltretorrente, jusque là utilisés comme des zones de cultures maraîchères. La définition des exigences fonctionnelles, formelles et typologiques des nouvelles habitations fut confiée à l’Académie, qui publia un avis de concours.

Avec celui-ci furent établies les caractéristiques générales qui devaient suivre les dimensions suivantes : la voie devait être longue de 170 mètres et large de 10 mètres, la façade des maisons large de 6 à 12 mètres. On y établissait aussi certaines exigences concernant les règles d’hygiène de base, ainsi que le nombre de personnes devant être hébergées dans chaque maison, pas moins de dix, pas plus de treize.

Ce concours fut remporté en avril 1857 par Gaetano Castelli, qui proposa des logements indépendants, composés de maisons de trois étages différentes les unes des autres.

En octobre 1857, les fondations de la première tranche furent posées, elles concernaient 11 maisons, et en 1862 l’intégralité du projet avait été achevée, bien que Louise Marie d’Artois eût fui de la ville en juin 1859 et ne vît jamais la fin des travaux.

Des maisons colorées, via della Salute, Parme, Italie
Des maisons colorées, via della Salute
Des maisons colorées, via della Salute, Parme, Italie
Des maisons colorées, via della Salute

Texte imprimé depuis le site www.visit-parma.com

Retour
   |   
Haut de page